ACCUEIL - EXPOSITION - Des célébrations - Les généalogies

Exposition

ACCUEIL - EXPOSITIONS - Des célébrations - Les généalogies

Les généalogies

Comme souvent à cette époque, les généalogies des souverains contiennent une part de mythe, car retrouver et déchiffrer des archives anciennes, conservées dans des abbayes, n’est pas chose aisée. On entretient ainsi pieusement l’idée que la Maison de Lorraine descend du fameux croisé Godefroy de Bouillon, et plus lointainement au neveu de Jules César. La finalité de ces généalogies chancelantes est de rattacher la maison ducale de Lorraine aux plus prestigieuses maisons royales, les Carolingiens, descendants de Charlemagne, et les Mérovingiens, descendants de Clovis.
Symphorien Champier est le premier à faire paraître une généalogie lorraine sous forme d'un Recueil ou croniques des hystoires des royaulmes d'Austrasie ... (Nancy, 1510). On peut y lire, dans un ordre chronologique assez chaotique et sous une forme mâtinée de mythe, qui rappelle les "grandes chroniques" de France, les origines ducales, les hauts faits des ducs de Lorraine de la maison d'Anjou, mais aussi la croisade de Godefroy de Bouillon et Baudouin de Boulogne.

L'Epitomè de la Geste des soixante-trois ducs de Lorraine...

C'est ainsi que Jean d’Aucy, moine franciscain, est rémunéré pour la réalisation de deux ouvrages historiques et généalogiques : l'un est destiné au jeune Charles III, élevé à la cour du roi de France, pour lui faire connaître ses ancêtres, et l'autre, son jumeau dans la forme, à la reine de France Catherine de Médicis. Probablement calligraphiés par le "peintre" nancéien Didier Richier, ils sont solennellement offerts par l'auteur aux destinataires au mois de septembre 1556.

C'est aussi au xvie siècle que l'on présente pour la première fois un recueil gravé des portraits de tous les ducs de Lorraine. Même si ces portraits sont inventés par le graveur, Pierre Woeiriot de Bouzey, ils témoignent de l'importance accordée à la fixation d'une image des illustres prédécesseurs du duc Charles.