ACCUEIL - TOUT VOIR - Le blason de l'escu de Lorraine avec le grand mercy de Emond du Boullay, le tout dédié a l'honneur & louange de Treshaut, trespuissant & tresillustre prince Anthoine, par la grace de Dieu duc de Calabre de Lorraine de Bar & de Gueldre, etc.

Le blason de l'escu de Lorraine avec le grand mercy de Emond du Boullay, le tout dédié a l'honneur & louange de Treshaut, trespuissant & tresillustre prince Anthoine, par la grace de Dieu duc de Calabre de Lorraine de Bar & de Gueldre, etc.

Partager cette page :

DATE

1542

NOTES

Manuscrit du XVIe siècle en français sur vélin. Reliure maroquin rouge, encadrement dentelle dorée sur les plats et les chasses, tranches dorées. Une enluminure à décor héraldique en pleine page, deux lettrines peintes et dorées, ornements cadelés et figures grotesques dessinés à la plume en marge.
En 1542, date de ce manuscrit, le duc Antoine signe avec Charles Quint le Traité de Nuremberg qui reconnaît l'indépendance de la Lorraine. L'enluminure qui figure en frontispice de ce manuscrit de luxe montre les armes de Lorraine ceintes d'une couronne ornée de rubans rouges. En bas de la composition, on peut lire dans une ceinture d'espérance la devise d'Antoine "J'espère avoir".
Avec le titre de ce manuscrit, Emond du Boullay, nommé poursuivant d'armes par le duc Antoine, joue du double sens du mot blason, renvoyant à écu mais aussi à poème. Si la calligraphie est un peu hésitante, le texte nous offre un très bel exemple de littérature encomiastique c'est-à-dire fondée sur la célébration et la louange. Cette mission incombe au héraut d'arme qui ne tarit pas d'éloges et fait remonter la généalogie d'Antoine "parangon des princes de la terre" à César.

TYPE DE DOCUMENT

manuscrit, image fixe

FORMAT DU DOCUMENT

1 volume ; 42 feuillets. 215 × 155 mm., image/jpeg

LANGUE

français

DROITS

Domaine public

COTE

Bibliothèque-médiathèque de Nancy, Ms 873

IDENTIFIANT

B543956101M00873