ACCUEIL - TOUT VOIR - [La Cosmographie de Claude Ptolemée.]

[La Cosmographie de Claude Ptolemée.]

Partager cette page :

DATE

1401-1500

NOTES

Manuscrit latin sur parchemin. Reliure parchemin XXe siècle.
Jusqu’à la révolution copernicienne, les conceptions astronomiques et géographiques du savant alexandrin Claude Ptolémée (IIème siècle ap. J.C.) règnent sans partage. Sa Cosmographie, synthèse des connaissances de l’Antiquité, est largement diffusée dans le monde grec, byzantin et arabe avant qu’un manuscrit d’origine grecque parvienne à Florence en 1406 et soit traduit en latin par Jacopo d’Angelo.
Guillaume Fillastre, ancien doyen du chapitre de la cathédrale de Reims, nommé par Jean XXIII le 6 juin 1411 cardinal de Saint Marc, fit réaliser deux copies de cette traduction. Un exemplaire sera offert à son ancien chapitre, mais il conserve le second, identifiable à ses armes. C'est l'exemplaire ici numérisé. Il l'enrichi de notes personnelles et en 1427, fait ajouter un atlas de 27 cartes "lavées", c'est-à-dire peintes à la main. L'une d'elles, la carte de l’Europe du Nord, "terra incognita" pour Ptolémée, donne son caractère unique au manuscrit. Dressée par un cartographe danois, Claus Clausson Swart, elle mentionnait pour la première fois à une échelle et une latitude approximativement exactes la Norvège, l’Islande et le Groenland. Ses observations sur les routes de navigation empruntées par les hommes du Nord relèguent au rang de légendes géants et créatures unipèdes et annoncent les bouleversements du siècle des grandes découvertes.
A la mort de Guillaume Fillastre en 1428, le manuscrit passa aux mains de son neveu, évêque de Verdun, puis au chapitre de Verdun. Vers le milieu du XVIIe siècle, il devint la propriété du Couvent des Tiercelins de Nancy.

TYPE DE DOCUMENT

Manuscrit, Image fixe

FORMAT DU DOCUMENT

1 volume manuscrit ; 215 x 148 mm. , Image/jpeg

LANGUE

Latin

DROITS

Domaine public

COTE

Bibliothèque-médiathèque de Nancy, ms. 354

IDENTIFIANT

B543956101M00354