ACCUEIL - TOUT VOIR - Reliures en veau brun de la bibliothèque du duc Antoine

Reliures en veau brun de la bibliothèque du duc Antoine

Partager cette page :

DATE

1524-1544

NOTES

Reliure veau brun, rarissime exemplaire de la bibliothèque du duc Antoine. Le plat inférieur de la reliure porte les initiales frappées à chaud F et N pour François et Nicolas, les premiers fils du duc Antoine et de Renée de Bourbon, ainsi que la phrase : "DIEU DOINT BONNE VIE AU ROY ET A LA ROYNE ET A MONSIEUR DE CALABRE".
Le duc Antoine était très lié au roi de France : à la bataille de Marignan en 1515, alors qu'il avait relevé de la mélée le valeureux Bayard, François 1er lui décerna le titre de brave et franc chevalier. Plus tard, en 1520, à la fameuse rencontre du Drap d'or, Antoine, en compagnie de ses frères, participe aux réjouissances. Il accompagnera ensuite le roi à Saint-Germain-en-Laye où il lui rend hommage pour le Barrois mouvant de son royaume. Le souverain français sera même reçu par le duc Antoine et sa famille, au château de Bar-le-Duc en 1522 et l'année suivante, le roi s'engage à respecter la neutralité des duchés de Lorraine et de Bar.
Ces soutiens mutuels expliquent l'hommage rendu au roi et à la reine par la phrase inscrite sur cette reliure. François 1er avait assisté en personne au baptème de Nicolas célébré le 16 octobre 1524 à Bar et fut son parrain, comme il avait été celui de François né en 1517, le 15 février ou le 23 août suivant les sources.

La bibliothèque du duc Antoine s'est constituée autour de celles de son père René II et de son grand-père René d'Anjou. L'inventaire rédigé en 1543 et 1544 par François de Bassompierre, bailli des Vosges, Jehan Beurges, contrôleur général et Didier Menget greffier des comptes de Lorraine décrit 183 numéros, en tout 198 manuscrits ou livres. Placée en la "gallerie et au rond en sa maison de Nancy", c'est-à-dire au Palais ducal, la bilbiothèque était confiée à Claudine Boussart, jadis femme de chambre de Renée de Bourbon, l'épouse du duc morte quelques années auparavant. "… pauvre bibliothèque ducale qui tient toute entière dans un coffre en bois. De quelques-uns de ces livres reliés en cuir, en velours de diverses couleurs, noir, violet, jaune, orange, couverts de damas noir, de satin vert de Bruges, quelle clarté déjà rayonne ! En opposition avec la liste des livres escripts à la main, sur parchemin, n'est-ce pas une étrange nouveauté que ce simple titre : Aultres libvres en pappier imprimez ?"
C'est dans cette deuxième partie de l'inventaire que devrait figurer le présent Missel romain : il n'y figure cependant pas. Sa place n'était peut-être pas dans la fameuse armoire à livres de l'appartement retiré que Nicolas Volcyr, historiographe et secrétaire du duc, appelle "nostre chambre secrette, propice à la littérarture, tant en latin qu'en françois" où le duc aimait à se retirer.
Le seul manuscrit ayant indubitablement fait partie de la bibliothèque du duc Antoine identifié et aujourd'hui conservé dans les collections de la Bibliothèque-médiathèque de Nancy est justement un livre de Nicolas Volcyr : "La cité du cœur divin. L'an de Nostre seigneur 1520" [ms. 74 (93)]. Ce recueil de sermons, ayant conservé sa reliure primitive, en veau brun orné de roulettes à froid et de fleurs de lis, ne figure pas, lui non plus dans l'inventaire évoqué ci-dessus.


Bibliographie
Collignon, Albert. La bibliothèque du duc Antoine. Recherches bibliographiques suivies de l'inventaire annoté Par Albert Collignon. Nancy : Berger-Levrault et Cie, 1907.

SUJET

Reliure

TYPE DE DOCUMENT

Monographie imprimée

FORMAT DU DOCUMENT

1 volume grand in-4, image/JPEG

LANGUE

latin

COTE

Bibliothèque-médiathèque de Nancy, inc. 122

DOCUMENT EN RELATION

sur :
Missale romanum.
Venezia : Filippo Pinzi, 29 mars 1494.
, À livres couverts : reliures du Moyen Âge à nos jours [exposition, Nancy, 2007-2008]. Nancy : Bibliothèque municipale, 2007. n. 16.